BlackRock punit 53 entreprises pour leurs émissions de carbone, 191 sur la liste de surveillance

2 Minutes de lecture

BlackRock, le plus grand gestionnaire d'actifs au monde, vient de révéler qu'il a sanctionné 53 entreprises de son portefeuille pour inaction climatique. Cette décision fait partie de la montée en puissance de son engagement climatique auprès des entreprises après son adhésion au pacte Climate Action 100+ en début d'année. Chevron, ExxonMobil et Volvo figurent parmi les sociétés contre lesquelles BlackRock a pris des mesures.

Bannière d'article du plan de repas végétalien zéro déchet

Dans un nouveau rapport publié le 14 juillet, le gestionnaire d'actifs mondial a expliqué comment il modifie sa stratégie de gestion des investissements suite à son engagement envers le pacte Climate Action 100+, une décision qui a été prise après que la firme a été largement critiquée au sujet du greenwashing. L'examen a montré que 244 sociétés des portefeuilles de BlackRock avaient été placées sur une liste de surveillance pour n'avoir pas progressé suffisamment pour intégrer les risques climatiques dans leurs informations financières et leurs approches commerciales.

Parmi ce groupe, 53 entreprises – parmi lesquelles les géants de l'énergie sale ExxonMobil, Chevron, Air Liquide et Peabody Energy et les constructeurs automobiles Daimler et Volvo – se sont avérées avoir ignoré à plusieurs reprises les demandes climatiques des investisseurs. BlackRock a déclaré avoir pris des mesures de vote contre ces entreprises lors d'une réunion annuelle, soit en appelant à la responsabilité des dirigeants, soit en soutenant de nouvelles propositions d'actionnaires impliquant des politiques environnementales plus strictes.

«Lorsque nous votons contre une entreprise, nous le faisons avec un objectif unique: maximiser la valeur à long terme pour les actionnaires», indique le rapport. «Nous pensons que la durabilité est au cœur de la création de valeur pour nos clients.»

Climate Action 100+ oblige les signataires à faire pression sur les entreprises de leurs portefeuilles afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre conformément aux objectifs de l'accord de Paris, décrire la responsabilité du conseil en matière de risque climatique et divulguer tous les risques financiers associés à la crise climatique.

Les 191 entreprises restantes qui n'ont pas fait l'objet d'une action de vote de BlackRock ont ​​maintenant été prévenues et sont "mises sous surveillance" jusqu'en 2021. Si ces entreprises ne font pas de progrès substantiels pour se conformer aux recommandations du groupe de travail sur les divulgations liées au climat (TCFD), elles risquent de devoir voter l'année prochaine.

«À l'avenir, nous continuerons de revoir notre processus d'engagement et de vote sur les risques climatiques et d'autres questions liées au développement durable», a déclaré le gestionnaire d'actifs.

«Nous avons fait des progrès importants en renforçant notre concentration sur la durabilité, mais nous nous engageons également à constamment améliorer notre approche afin de protéger les investissements à long terme de nos clients.»

La répression de BlackRock contre les entreprises à forte intensité de carbone est une reconnaissance du fait que le changement climatique doit être un risque dont le prix est intégré et qui est suivi d’actions concrètes et démontrables. Une mauvaise gestion des entreprises sur les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) s'est avérée coûteuse pour les entreprises ces derniers mois.

En plus d'atténuer les risques pesant sur les bilans des entreprises, l'action climatique dans le monde de la finance a permis d'amortir les portefeuilles contre la volatilité des marchés boursiers, en particulier dans le contexte de la crise des coronavirus, qui a vu les investissements durables surpasser les fonds traditionnels.


Image principale gracieuseté d'Andrew Burton / Getty Images.

Bannière de téléchargement du rapport sur les protéines en Asie
BlackRock punit 53 entreprises pour leurs émissions de carbone, 191 sur la liste de surveillance
4.9 (98%) 732 votes
 

Leave a Comment