57% des consommateurs veulent que les marques défendent la planète

3 Minutes de lecture

À la suite de la crise actuelle des coronavirus et du mouvement pour la justice sociale, les consommateurs recherchent des marques qui défendent publiquement des causes qui sont importantes pour eux, selon une nouvelle étude. Les trois principaux enjeux sur lesquels les consommateurs souhaitent que les marques prennent position sont la santé, l'environnement et l'égalité sociale. Les analystes affirment que cela marque un changement pour les entreprises, qui doivent désormais passer d'une approche axée sur le profit à une approche axée sur la valeur afin de rester dans les bonnes grâces des acheteurs.

Bannière d'article du plan de repas végétalien zéro déchet

Les résultats d’une étude menée par la société de conseil en marché NEXT Data & Insights montrent que les consommateurs tiennent désormais largement compte des valeurs des entreprises lors de leurs achats. Dans une enquête, une majorité d'acheteurs (62%) ont indiqué qu'ils sont désormais plus susceptibles d'acheter auprès de marques qui ont pris position publiquement sur des questions importantes pour eux.

Le sondage a également révélé que 52% des consommateurs souhaitent que les marques soutiennent spécifiquement les questions de justice sociale et d'équité, tandis que 57% des répondants ont déclaré que les entreprises doivent défendre les questions d'environnement et de durabilité. Au milieu de la crise des coronavirus, il n'est pas surprenant que la santé soit en tête de la liste des problèmes sur lesquels les marques devraient prendre position, avec 63% des répondants la choisissant comme principale préoccupation.

Les analystes estiment que ces préférences des consommateurs sont susceptibles de durer à long terme. «Dans une année d'incertitude, une chose est claire: les consommateurs sont prêts à dépenser leur argent avec des entreprises qui partagent leurs valeurs», indique le rapport.

Ces résultats surviennent non seulement au milieu de la pandémie, mais également au cours d'une attention mondiale généralisée sur des questions de justice sociale telles que l'inégalité raciale, la brutalité policière et la discrimination, déclenchées par la mort de George Floyd aux mains de la police de Minneapolis.

Dans ce climat, il est devenu clair que les marques qui ne parviennent pas à défendre les problèmes risquent d'être de courte durée. Plus tôt en juin, le fondateur et ancien PDG de CrossFit, Greg Glassman, a été contraint de démissionner de ses fonctions après avoir suscité l'indignation pour un tweet insensible au racisme sur George Floyd et la pandémie de coronavirus. Depuis, des centaines de marques ont rompu leurs liens avec CrossFit, dont Reebok, le géant du vêtement de sport appartenant à Adidas.

«Dans une année d'incertitude, une chose est claire: les consommateurs sont prêts à dépenser leur argent auprès d'entreprises qui partagent leurs valeurs»

SUIVANT Données et informations

Même les marques qui ont longtemps maintenu une réputation de durabilité sont tombées en disgrâce auprès des acheteurs en raison du manque d'action démontrable en termes de diversité et d'inclusion. Yael Aflalo, la fondatrice de la Réforme favorable au millénaire, a également été contrainte de démissionner de son poste de PDG après des accusations de racisme en milieu de travail profondément ancré dans son entreprise.

Pendant ce temps, les entreprises axées sur la valeur ont prospéré. Patagonia, par exemple, célèbre pour ses références écologiques et sa mission de bienfaisance, a révélé qu'elle recevait 9000 candidatures pour chaque stage ouvert et poste à temps plein – grâce à son engagement de longue date en faveur de la durabilité et de la justice sociale, de la promotion participation des électeurs dans les communautés marginalisées à des dons à des campagnes clés qui font partie du mouvement national Black Lives Matter.

Ce qui ressort clairement de cette dernière recherche, c'est qu'il n'a jamais été aussi vital pour les stratégies des entreprises de fixer des prix en termes de principes et d'objectifs et de s'éloigner de l'approche du statu quo qui perpétue depuis des années les problèmes mondiaux, du climat à l'égalité. .


Image principale gracieuseté de Freepik.

Bannière de téléchargement du rapport sur les protéines en Asie
57% des consommateurs veulent que les marques défendent la planète
4.9 (98%) 732 votes
 

Leave a Comment