SavorEat lève 13 millions de dollars américains lors de son introduction en bourse en Israël

3 Minutes de lecture

SavorEat, une technologie alimentaire israélienne qui a développé des substituts de viande à base de plantes imprimées en 3D, a levé 42,6 millions de shekels (13 millions de dollars américains) lors de son introduction en bourse à la bourse de Tel Aviv (TASE), ce qui en fait la première société cotée en bourse. de son genre sur l'échange. La société affirme que le capital sera utilisé pour accélérer la mise à l'échelle de leur technologie et contribuera également au développement des futurs produits.

Répertorié sous le symbole boursier SVRT, L'introduction en bourse de 13 millions de dollars US de SavorEat a été menée par Provident de Psagot et dirigé par Leumi Partners Underwriters, et a attiré un certain nombre d'autres investisseurs institutionnels israéliens de haut niveau, notamment Meitav Dash. Il s'agit de la toute première entreprise de viande à base de plantes imprimée en 3D à entrer en bourse.

Fondée en 2018, la technologie en instance de brevet de SavorEat est basée sur des recherches sous licence de la Faculté d'agriculture de l'Université hébraïque. Il permet la production de substituts de viande casher, végétaliens et sans gluten à l'aide d'un robot d'impression 3D intelligent qui imprime à partir de ses cartouches contenant des ingrédients végétaux et une fibre de nanocellulose pour donner de la texture.

Bannière d'article de Noël

Le produit est ensuite rôti, cuit ou grillé à l'aide de méthodes de cuisson avancées qui émettent même un «son grésillant» et, selon l'entreprise, peuvent imiter les différentes textures, fibres et graisses de véritables morceaux de viande. Le premier produit de SavorEat est un hamburger à base de plantes imprimé en 3D, et avec le financement, la technologie alimentaire pense pouvoir utiliser la même technologie pour élargir sa gamme d'offres.

Notre vision du monde est que seules la saveur, la qualité et la salubrité alternatives à la viande réussiront à conduire au changement souhaité dans la réduction de la consommation de viande.

Racheli Vizman, cofondatrice et PDG, SavorEat

Commentant le jalon de son introduction en bourse, la cofondatrice et PDG de la société, Racheli Vizman, a déclaré: «Nous pensons que SavorEat apporte de véritables bonnes nouvelles au marché des substituts de viande grâce à la technologie unique que nous développons. Notre vision du monde est que seules une alternative au goût, à la qualité et à la salubrité de la viande parviendra à conduire au changement souhaité dans la réduction de la consommation de viande.

«Nous sommes reconnaissants à nos investisseurs qui ont fait preuve de confiance en notre vision, notre technologie et notre équipe professionnelle. Nous n'en sommes qu'au début de notre voyage et nous sommes certains que la levée de fonds actuelle contribuera grandement au développement de l'entreprise et permettra la présentation de nombreuses innovations dans le futur.

Le co-fondateur et scientifique en chef, le professeur Oded Shosayev, a ajouté que leur technologie présente les avantages de permettre «une alimentation adaptée individuellement, la réduction des coûts de fabrication des aliments et la réduction des émissions de gaz à effet de serre».

L'équipe SavorEat

Nous sommes certains que la levée de fonds actuelle contribuera grandement au développement de l'entreprise et permettra la présentation de nombreuses innovations dans le futur.

Racheli Vizman, cofondatrice et PDG, SavorEat

Dans le cadre de ses plans de mise à l'échelle, la société a déjà signé un accord avec le groupe de restauration israélien Burgus Burger Bar (BBB Group), qui impliquera l'installation des systèmes dans les cuisines de la chaîne dans le cadre de son développement pilote. Il s'agit du premier projet d'essai du genre en Israël, que l'entreprise utilisera pour obtenir des informations sur les consommateurs et le marketing.

Le processus impliquera les clients commandent leurs repas via une application, en les personnalisant selon leurs préférences gustatives, avant qu'ils ne soient imprimés et cuisinés à la machine dans un processus qui ne prend que 6 minutes.

Alors que SavorEat est la première entreprise à base de plantes imprimée en 3D à figurer sur le TASE, elle est rejointe par Meat-Tech 3D, basée à Ness Ziona, un développeur de viande à base de cellules bio-imprimée en 3D. La société, qui est actuellement la seule start-up de viande à base de cellules publiques au monde à ce jour, a récemment obtenu un tour de financement de 7 millions de dollars américains et a révélé qu'elle avait soumis une déclaration d'enregistrement pour potentiellement lancer son introduction en bourse sur le marché boursier américain du Nasdaq.


Toutes les images sont une gracieuseté de SavorEat.

SavorEat lève 13 millions de dollars américains lors de son introduction en bourse en Israël
4.9 (98%) 732 votes
 

Leave a Comment