Hong Kong Duo lance une nouvelle marque à base de plantes pour répondre à la demande locale

3 Minutes de lecture

Lorsque Stan Fong et Kenneth Chan ont réalisé l'impact environnemental et sanitaire de la consommation de viande, ils ont décidé de quitter leur emploi en entreprise et de commencer un nouveau voyage qui aiderait à encourager davantage de personnes à adopter un régime à base de plantes. Mais ils ont vite découvert qu'il y avait un obstacle majeur – alors que les alternatives sans viande pour les plats de style occidental tels que les hamburgers et les hot-dogs étaient nombreuses, le duo a estimé qu'il restait un énorme vide sur le marché en ce qui concerne les options de viande à base de plantes. répondre aux recettes cantonaises locales et chinoises traditionnelles. C’est là qu’ils ont créé Viande TN, la toute nouvelle startup d'origine végétale qui vient de lancer ses premiers produits sur le marché de Hong Kong.

«Nous nous concentrons sur la création de viande 100% végétale qui réponde au goût des Chinois», disent Fong et Chan Reine verte. «Nous sommes entrés dans l'industrie de la viande à base de plantes à la fin de l'année dernière et avons commencé à consulter des scientifiques en alimentation basés au Canada pour lancer notre marque.

Actuellement, TN Meat – une référence à son nom de marque chinois qui se traduit par une viande «goûter nouvelle» – a développé trois produits végétaliens: galettes de bœuf à base de plantes, crumbles de bœuf haché et croquettes de poulet. Fabriqué dans leur usine de fabrication à Taiwan, à partir de Ingrédients 100% végétaux et sans OGM tels que la protéine de soja, la protéine de pois, l'amidon de blé et de pomme de terre, Les nouveaux produits de TN Meat sont exempts de cholestérol, de gras trans et représentent une fraction de l’empreinte environnementale par rapport à la viande conventionnelle.

Bannière d'article de Noël

Nous nous concentrons sur la création d'une viande 100% végétale qui répond au goût des Chinois.

Stan Fong et Kenneth Chan, cofondateurs de TN Meat

«Nos produits conviennent aux styles de cuisine occidentaux et orientaux», explique le duo, y compris les plats cantonais comme le porc aigre-doux, les wraps de laitue de bœuf hachée et les currys de style asiatique.

Les trois produits viennent d'être lancés le HKTVMall, une importante plate-forme de commerce électronique de la ville, au prix de 99 $ HK par colis. TN Meat est également en pourparlers avec plus de détaillants et de canaux de distribution dans la ville, y compris la restauration, pour étendre sa présence. L'entreprise est actuellement entièrement autofinancée.

"Nous continuons également à développer et à améliorer notre gamme de produits, le prochain étant les tranches de bœuf végétalien et le porc végétalien haché", ont-ils ajouté. Pour soutenir leurs plans de mise à l'échelle, TN Meat prévoit de lancer une levée de fonds de démarrage «très bientôt» avant leur ambitions de se lancer l'année prochaine sur le marché de la Chine continentale et de l'Asie du Sud-Est, en particulier à Singapour et en Malaisie.

Le lancement de TN Meat intervient à un moment où l’intérêt pour les plantes a atteint un niveau record dans le monde, mais a reçu un soutien particulièrement fort sur les marchés asiatiques. Alors que les préoccupations en matière de durabilité augmentent régulièrement, la tendance à base de plantes a augmenté rapidement depuis la pandémie de coronavirus, qui a mis en lumière les problèmes de sécurité alimentaire, de sécurité et de santé de la chaîne d'approvisionnement en viande – principales préoccupations des consommateurs asiatiques.

Un récent sondage à Hong Kong, commandé par Green Monday, le groupe à l'origine de la célèbre marque de porc à base de plantes OmniFoods, a révélé qu'un un quart des jeunes acheteurs de la ville vont désormais réduire leur consommation de viande en conséquence directe de la pandémie.

Les résultats ont également indiqué qu'un record de 34% des consommateurs de Hong Kong – 2,5 millions de personnes – s'identifient désormais comme des mangeurs flexitaristes, c'est-à-dire une alimentation principalement végétale avec seulement l'inclusion occasionnelle de viande animale conventionnelle. Une autre preuve de la tendance provient des dernières statistiques Reine verte obtenu du géant de la livraison de nourriture Deliveroo, qui a indiqué une augmentation de 100% des commandes végétaliennes à Hong Kong.

Pendant ce temps, la Corée du Sud a signalé un triplement de sa population végétalienne et la scène alimentaire à base de plantes au Japon a explosé avec le végétalien Konbini aux boulangeries japonaises 100% sans produits laitiers et sans œufs. À l'instar de ses voisins asiatiques, la Thaïlande a également connu une croissance rapide du nombre de restaurants proposant des plats sans viande, ainsi que l'émergence de technologies alimentaires végétaliennes locales qui s'efforcent de fournir des protéines végétales accessibles et abordables pour répondre à la demande.


Toutes les images sont une gracieuseté de TN Meat.

Hong Kong Duo lance une nouvelle marque à base de plantes pour répondre à la demande locale
4.9 (98%) 732 votes
 

Leave a Comment